Aller au contenu
Des Consultations De Santé | Aujourd'Hui, La Santé, Bien-être et de la Nutrition

Êtes-vous à risque de développer une pré-éclampsie?

Dernière mise à jour: 16 septembre, 2017
Par:
Êtes-vous à risque de développer une pré-éclampsie?

La pré-éclampsie est une complication de la grossesse très grave qui se caractérise par une pression artérielle élevée en protéines dans l'urine. D'autres organes, souvent les reins, peut être endommagé par la pré-éclampsie.

Le seul remède est la livraison de bébé, et la pré-éclampsie peut conduire à l'éclampsie et un syndrome hellp qui peut avoir des conséquences mortelles si non traitées. Êtes-vous à risque de développer une pré-éclampsie?

Les facteurs de risque de pré-éclampsie

La pré-éclampsie est livré avec quelques prévisible et certains facteurs de risque très étonnant. Les femmes ayant des antécédents familiaux de la maladie sont plus susceptibles de développer elle aussi, et qui ont une histoire personnelle de la pré-éclampsie sont également plus susceptibles plus de l'avoir à nouveau lors d'une grossesse ultérieure. Depuis la pré-éclampsie est la hypertension artérielle, il n'est pas surprenant que les femmes qui ont une hypertension chronique sont plus susceptibles de contracter cette maladie. Les personnes atteintes de diabète, Migraines, un risque accru de formation de caillots de sang ou de lupus ont également un risque plus élevé de pré-éclampsie.

D'autres facteurs de risque d'avoir plus de 40 années, le fait d'être mère pour la première fois, d'être obèses, et d'avoir des jumeaux ou des grossesses multiples. Ce qui est surprenant, c'est que les mères qui ont des enfants de moins de deux ans de différence d'âge ou plus 10 ans de différence sont également à un risque plus élevé de développer une pré-éclampsie. Et le facteur de risque est plus rare d'avoir des enfants avec différents partenaires. D'avoir un bébé avec un homme nouveau vous place dans un risque plus élevé de pré-éclampsie, d'avoir un autre bébé avec le même partenaire. Fascinant, N'est-il pas?

Est-ce que je peux faire pour prévenir la pré-éclampsie?

La Science a été de travail pour trouver la cause de cette. Nous savons que, pour être sur le repos au lit préventive, en prenant toutes les bonnes vitamines, étant plus ou moins active, réduire votre consommation de sel et de manger de l'ail est pas à empêcher le développement de la pré-éclampsie. Cela étant dit, faire un régime alimentaire sain est toujours encouragée comme une priorité, De toute évidence. Plus tôt ce mois-ci, le Groupe de Travail de Services Préventifs des EE.UU. est venu avec une recommandation que les femmes qui sont à haut risque de développer une pré-éclampsie prendre une faible dose de Aspirine le lendemain de l' 12 semaines de grossesse. Cet avis fait suite à un examen de la recherche précédente en faveur de l'aspirine, et a constaté que de prendre cette diluant du sang et de la douleur tueur peut réduire le risque de développer une pré-éclampsie dans un 24 pour cent pour les femmes dans la catégorie à risque élevé.

L'utilisation quotidienne d'aspirine à faible dose

“Vous pouvez réduire le risque d'accouchement prématuré dans un 14 % et le risque de retard de croissance intrautérine lorsque le bébé se développe plus lentement que prévu dans l'utérus de la mère dans un 20 pour cent”

Un membre du Groupe de Travail de Services Préventifs, le Dr. Jessica Herzstein dit, ajout de:

“Cela se traduit par de meilleurs résultats à la fois pour la mère et le bébé.”

Ils ne savent pas comment il fonctionne de l'aspirine pour réduire le risque de développer une pré-éclampsie chez la femme, mais sache que cela fonctionne est assez bon. Les patients individuels peuvent maximiser leurs chances de jouir d'une bonne santé et une maternité sans danger en mangeant bien, faites régulièrement de l'exercice, sauf si contre-indiqué, et d'assister à des soins prénatals régulièrement. L'examen prénatal et les tests s'assurer que la pré-éclampsie est détecté tôt si elle le fait dans votre développement, alors que les femmes présentant des facteurs de risque, donc vous avez peut-être prescrit une aspirine par jour.