Aller au contenu
Des consultations de santé | Aujourd'Hui, La Santé, Bien-être et de la Nutrition

Les scientifiques peuvent avoir trouvé une cause de la dyslexie

19 octobre, 2017

Un duo de scientifiques français a déclaré mercredi qu'ils peuvent avoir trouvé une cause physiologique, apparemment traitable, la dyslexie se cache dans les petites cellules des récepteurs de la lumière dans l'œil humain.

Les scientifiques peuvent avoir trouvé une cause de la dyslexie
Les scientifiques peuvent avoir trouvé une cause de la dyslexie

Chez les personnes avec des déficiences de lecture, les cellules ont été placées dans des modèles de hasard dans les deux yeux, ce qui peut être la cause de la confusion du cerveau à produire des images « miroir », écrit le co-auteurs dans la revue Proceedings of the Royal Society B.

Chez les personnes qui ne sont pas dyslexiques, les cellules sont disposées de manière asymétrique, ce qui permet à l'signaux d'un seul œil sont annulées par les autres pour créer une seule image dans le cerveau.

« Nos observations nous amènent à croire que nous avons trouvé une cause possible de la dyslexie « , a dit à l'AFP le co-auteur de l'étude, Guy Ropars, de l'Université de Rennes.

Fournit une méthode de diagnostic « relativement simple », ajouté, tout simplement en le regardant dans les yeux d'un sujet.

De plus,, « la découverte d'un retard (d'environ 10 quelques millièmes de seconde) entre l'image principale et l'image du miroir dans l'autre hémisphères du cerveau, nous a permis de développer une méthode pour effacer l'image du miroir qui est source de confusion pour les personnes dyslexiques « à l'aide d'une lampe à LED.

Tout comme être gaucher ou droitier, les humains ont aussi un œil dominant.

Comme la plupart d'entre nous ont deux yeux, cet enregistrement des versions légèrement différentes de la même image, le cerveau a pour sélectionner l'un des deux, la création d'un « pas de symétrie ».

Beaucoup plus de gens ont l'œil droit vers la gauche, et l'œil dominant a plus de connexions neuronales du cerveau qu'avec la plus faible.

Les signaux d'image sont capturés avec des bâtonnets et des cônes de l'œil, étant les cônes responsable de la couleur.
« b » o « stán »

La plupart des cônes, qu'ils apparaissent dans les variantes de rouge, le vert et le bleu, trouvé dans un petit coin dans le centre de la cornée de l'œil appelée fovéa. Mais il y a un petit trou (environ 0.1-0.15 mm de diamètre) sans cônes bleus.

Dans la nouvelle étude, Ropars et son collègue Albert le Floch découvert une grande différence entre la position des cônes entre les yeux des personnes dyslexiques et non dyslexiques enregistré dans une expérience.

Les gens ne sont pas dyslexiques, la tache bleue sans un cône dans un oeil, la dominante, il était rond, et l'autre avait une forme irrégulière.

Dans les personnes dyslexiques, les deux yeux ont le même spot rond, ce qui se traduit par aucun œil dominant, trouvé.

« L'absence d'asymétrie pourrait être à la base de la lutte biologique et anatomique des déficiences de la lecture et de l'orthographe », les auteurs de l'étude, a déclaré.

Les personnes dyslexiques à produire les « les erreurs de miroir » dans la lecture, par exemple, confondre les lettres « b » et « stán ».

« Pour les élèves dyslexiques, vos deux yeux sont équivalentes, et votre cerveau doit dépendre des deux versions légèrement différentes d'une scène visuelle donné », il a ajouté que le duo.

L'équipe a utilisé une lampe à LED, qui bougeaient si vite qu'il était invisible à l'œil nu, pour « annuler » l'une des images dans le cerveau des participants à l'essai dyslexiques lors de la lecture.

Dans les premières expériences, les participants à l'étude dyslexiques appelé « lampe magique », dit Ropars, mais besoin de plus de tests pour confirmer que la technique fonctionne réellement.

Il est connu que autour de 700 des millions de personnes dans le monde souffrent de dyslexie, environ une personne sur dix de la population mondiale.

Dr. Pablo Rosales médecin spécialiste en médecine générale, clinique médicale et d'audit. Vidage du handicap social, fécondation assistée, et le thème realcionadas avec le système de santé.